La femme du pionnier - Wild West Movies: le cinéma du far-west

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

La femme du pionnier

La femme du pionnier

Réalisateur : Joseph Kane
Acteurs : John WAYNE, Vera RALSTON, Walter BRENNAN, Ward BOND, Mike MAZURKI, Ona MUNSON, Olive BLAKENEY, Hugo HAAS, Nick STEWART, Paul FIX, Grant WITHERS, Robert LIVINGSTON, Pierre WATKIN, Robert BARRAT, Olin HOWLAND, Harriette HADDON, Frances GLADWIN, Dorothy STEVENS, Jonathan HALE, Robert BLAKE, Paul HURST, Eddy WALLER, Sarah PADDEN, Jack La RUE, George CLEVELAND, Selmer JACKSON, Claire Du BREY, Roy BARCROFT, Paul E. BURNS, Rex LEASE, Victor VARCONI, Dick WESSEL, Houseley STEVENSON, Michael VISAROFF
Scénario : Howard ESTABROOK, Lawrence HAZARD - D'après une histoire de Carl FOREMAN
Photographie : Jack A. MARTA - Format/Ratio : 1.37:1
Musique : Walter SCHARF
Montage : Fred ALLEN
Effets spéciaux : Howard LYDECKER, Theodore LYDECKER
Décors : John McCARTHY Jr., James REDD
Costumes : Adele PALMER
Producteur : Joseph KANE
Société de production : Republic Pictures
Pays : USA
Genre : Western
Durée : 1H22
Année : 1945
Titre original : Dakota



Résumé du film


John Devlin, un ancien militaire, vient d'épouser la jolie Sandy Poli, la fille d'un riche homme d'affaire qui a fait sa fortune grâce à la construction du "cheval de fer". Sandy a accepté le mariage afin de s'éloigner d'un père colèreux et autoritaire qui s'occupe avant tout de sa fortune, plutôt que du bonheur de sa fille. Ayant vendu un tableau de grande valeur, Sandy rêve d'acquérir les terres que son père convoite et dont il a besoin, uniquement pour le plaisir d'assouvir sa vengeance. Elle persuade son mari de ne pas partir pour la Californie, ainsi qu'il l'avait projetté, mais plutôt de partir dans le Dakota où se trouvent les terres dont il est question. Alors qu'ils sont en route, ils sont détroussés par une bande de hors-la-loi menée par Jim Bender et Bigtree Collins qui ont fait main basse sur la petite ville de Fargo ...



A propos du film


"Dakota" a failli ne jamais voir le jour car John Wayne refusait qu’on lui impose Vera Ralston pour partenaire ; c’est pourtant son personnage énergique et roublard qui apporte les éléments les plus intéressants de l’intrigue, et l’ex-patineuse tchécoslovaque ayant fui le nazisme vers les États-Unis se révèle plutôt plaisante à défaut de ne pas une seule seconde faire penser à une pionnière du Far West. Son caractère et son tempérament, ses dialogues et ses altercations avec son époux font tout le sel de la première moitié du film plus proche alors de la comédie américaine que du western. Alors que John Wayne ne fait ici guère d’étincelles, sa partenaire s’en tire plutôt pas mal du tout, ainsi que Ward Bond habitué à ce genre de rôle mais qui se révèle toujours aussi efficace. Dans la peau du capitaine grincheux du bateau à aubes, Walter Brennan, amusant au départ devient un peu lassant à la longue ! Si le film ne laissera pas, loin s’en faut, de grands souvenirs, il y a néanmoins quelques jolies petites occasions de se réjouir. Mais pour inconditionnels seulement !



<Précédent - Suivant>



La femme du pionnier (Dakota, 1945)
Galerie photos
Votre vote pour le film
Imprimer
Contact


Bande annonce
Vos commentaires sur le film
HTML Comment Box is loading comments...
+
Référencement Professionel
Retourner au contenu | Retourner au menu